Yudishthira, l'aîné des cinq frères Pandava
"Divinités indiennes", deux albums de 195 illustrations
Sud de l'Andhra Pradesh (au nord de Madras), limitrophe du Karnataka, vers 1720-1730
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, OD-40 PET FOL - Cat. RH 293a(39)
© Bibliothèque nationale de France
Le Mahabharata est une épopée sanskrite de la mythologie hindoue qui conte des hauts faits guerriers qui se seraient déroulés environ 2 200 ans avant l'ère chrétienne, entre deux familles royales les Pandava et les Kaurava. Le récit nous raconte les épreuves subies par les cinq frères Pandava et leurs cousins les Kaurava pour la conquête du pays des Arya, au nord du Gange, en Inde. C'est l'un des deux grands poèmes épiques de l'Inde, fondateur de l'Hindouisme avec le Ramayana.
Le Mahabharata est censé avoir été rédigé par Ganesh sous la dictée du sage Vyasa. En fait, il s'agit vraisemblablement de l'œuvre collective de plusieurs poètes, qui s'est élaborée pendant plusieurs siècles. Sa forme actuelle date approximativement du Ve siècle.
Les deux familles descendent du même ancêtre, Bharata (qui signifie Inde) avec d'un côté les Pandavas, les fils du roi Pandu, et de l'autre, les Kauravas, les fils du Roi Dhritarashtra, le frère aîné et aveugle de Pandu, tous de la caste des guerriers, les kshatriya, dans la région de Delhi.
Krishna tenta d'apaiser le conflit entre les Kaurava et les Pandava. Ne pouvant éviter la bataille, il tente de la contrôler. Il ordonne à ses armées de rallier l'un des camps, tandis que lui-même ira à l'autre en tant que conseiller. Les Pandava et Arjuna choisissent Krishna et les armées de Krishna rejoignent Duryodhana.
Les Pandava sont considérés comme les fils de Pandu parce qu'ils sont les enfants de ses deux épouses. Les Pandavas sont en effet des demi-dieux. Pandu n'a engendré aucun d'eux. En effet, Pandu, ayant blessé un ascète à la chasse, est victime d'une malédiction : s'il s'unit à ses épouses, il mourra au moment du plaisir. Kunti, sa première épouse, va utiliser le don qu'elle a reçu d'un brahmane : elle peut demander à n'importe quel dieu de lui donner un fils. Elle décide de choisir avec Pandu les pères divins de leurs fils. Ils convoquent d'abord Dharma, le Devoir, et elle en conçoit le fils aîné, Yudhishthira le vertueux, droit et sage, mais Yudhishthira est aussi un joueur.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu