Gajasuramurti, fils de Ravana
"Divinités indiennes", deux albums de 195 illustrations
Sud de l'Andhra Pradesh (au nord de Madras), limitrophe du Karnataka, vers 1720-1730
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, OD-40 PET FOL - Cat. RH 293a(63)
© Bibliothèque nationale de France
Atikâya, est le frère cadet d'Indrajit, fils de Ravana et de sa seconde femme Dhanyamalini. Ati signifie extrême, énorme en sanscrit et kaya, le corps. Il est représenté ici, selon une tradition locale, avec une tête d'éléphant et un corps énorme (gaja = éléphant ; asurmurti = image d'asura, de démon).
Un jour, il mit en colère Shiva qui lança alors son trident vers lui. Atikâya attrapa le trident et s'agenouilla humblement devant le dieu. Satisfait de ce geste Shiva lui enseigna l'art du tir à l'arc et d'autres armes secrètes. Il fut finalement tué par Lakshmana qui utilisa la plus puissante des armes, le brahmastra (l'arme de Brahma) car Atikâya ne pouvait être atteint par une autre arme. (S. J.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu