Shanmukha
"Divinités indiennes", deux albums de 195 illustrations
Sud de l'Andhra Pradesh (au nord de Madras), limitrophe du Karnataka, vers 1720-1730
Bibliothèque nationale de France, département des Estampes et de la Photographie, OD-40(A) PET FOL - Cat. RH 293b(138)
© Bibliothèque nationale de France
Shanmukha signifie six têtes (shadd ou shan veut dire six en sanscrit et mukha tête ou visage). Il s'agit de Kartikeya (le fils des pléiades), fils de Shiva, né de Ganga (le Gange). Il est aussi connu sous le nom de Kumara (le chaste adolescent), de Skanda (l'attaquant) ou encore comme Subrahmanya (celui qui est agréable aux Brahmanes).
Le récit de la naissance de Kartikeya, raconté dans le Balkanda, premier chapitre du Ramayana, nous apprend que Skanda fut crée par Shiva à la demande d'Indra et des autres dieux qui avaient besoin d'un chef d'armée pour combattre les démons. Les exploits de Skanda sont aussi contés dans le Shiva Purana et le Mahabharata et sont le sujet exclusif du Skanda Purana, le plus considérable des Puranas. Par ailleurs, Krishna dit dans la Bhagavad Gita : "Parmi les généraux, je suis Skanda".
Skanda, plus connu dans le sud sous le nom de Murugan, est ici représenté comme un adolescent ayant six têtes et douze bras. Né des six pléiades, il a six têtes pour boire du lait. Dans ses mains il tient un arc et des flèches, une épée, la foudre, un trident, une hache et un javelot. Comme monture il a un paon tueur de serpents appelé Paravani (au-delà du son) ce qui signifie au-delà du son primordial, c'est-à-dire non-audible à l'oreille humaine. Quand le paon déploie ses ailes, il a la forme du "Om" la lettre représentant le son primordial. Le serpent maîtrisé par le paon signifie, en l'occurrence, le yogi maîtrisant l'effet maléfique de la maya. Par ailleurs, les six têtes représentent les six chakras (symbolisant six niveaux de conscience). (S. J.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu