Kalila et Dimna
Ibn al-Muqaffa’, Kalila wa Dimna
Égypte ou Syrie (?), milieu du XIVe siècle.
Papier, 119 f., 30 × 23 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 3467, f. 22
© Bibliothèque nationale de France
Entrecoupé de nombreuses paraboles, ce chapitre nous conte l’histoire du lion et du taureau Shanzaba. Le chacal Kalila veut aider le lion à vaincre sa peur du taureau. Dimna, jaloux de son compagnon, monte subrepticement les deux animaux l’un contre l’autre. Il y réussit si bien qu’un combat sans merci les oppose et se termine par la mort de Shanzaba. Après sa mort, la mère du lion, mise au courant des intrigues du chacal, met en garde son fils contre ses agissements. Elle réussit à confondre Dimna qui sera jugé et condamné à mort par les autres animaux.
Sur cette illustration située en début de chapitre, le chacal Dimna va voir le lion qu'il trouve en compagnie d'un autre. Les deux fauves sont vus de trois-quarts, peints en jaune avec les crinières rehaussées d'ocre. Deux plantes encadrent la scène : la longue feuille allongée à droite souligne la courbe du dos des animaux. La patte levée de Dimna, indique qu'il est en train de s'adresser aux deux lions comme en témoignent leurs faces tournées avec intérêt vers lui.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu