La colombe au collier
Ibn al-Muqaffa’, Kalila wa Dimna
Égypte ou Syrie (?), milieu du XIVe siècle.
Papier, 119 f., 30 × 23 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 3467, f. 63
© Bibliothèque nationale de France
Consacrée à l’amitié et la solidarité qui lient plusieurs animaux entre eux, cette parabole montre comment, en unissant leurs efforts, ils font face à l’homme, leur ennemi commun et échappent ainsi aux pièges qu'il leur tend. Un chasseur vint un jour poser son filet et répandre du grain près de l'arbre où gîtait un corbeau. Pris au piège, un vol de colombes, grâce aux judicieux conseils de leur souveraine, la colombe au collier, arriva à s'envoler et à faire ronger les mailles du filet par un rat de ses connaissances.
Encadrée par les deux arbustes habituels, la scène campe les colombes, peintes en bleu et en doré, prisonnières du filet à mailles rouges. Rien ne différencie la colombe au collier de ses congénères. Le rat, sorti de son terrier, s'apprête à ronger les mailles et à les délivrer du piège. Le corbeau plus gros que le rat, perché sur une branche, regarde la scène avec intérêt.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu