Shedram, Iraht et Iblad
Ibn al-Muqaffa’, Kalila wa Dimna
Égypte ou Syrie (?), milieu du XIVe siècle.
Papier, 119 f., 30 × 23 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 3467, f. 99
© Bibliothèque nationale de France
Lassé des mauvais conseils que les brahmanes lui avaient donnés, le roi ordonna de les mettre à mort. Ensuite, grâce à son ministre dévoué, son règne fut celui de la justice et du bien pour tous ses sujets.
Le roi se tient debout devant les trois poteaux sur lesquels ont été suppliciés les brahmanes. Ils sont attachés pieds et mains liés derrière leur dos. Leurs jambes sont repliées. On peut deviner à leurs yeux fermés qu’ils sont morts. Deux sont barbus et l’un, plus jeune, est imberbe. Les couleurs vives des robes des trois hommes tranchent les unes avec les autres.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu