Sourates II, La Vache, 266-286 et III, La famille de 'Imrân, 1-5
Coran
Espagne, (Grenade ?), 1304.
Parchemin, 132 f., 17,5 × 16,7 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 385, f. 11v-12
© Bibliothèque nationale de France
Le Coran comprend 114 sourates, unités du texte coranique qui ne sont pas à proprement parler des chapitres puisque plusieurs thèmes y sont abordés. Les sourates ne se présentent pas dans l'ordre chronologique de leur révélation, qui a fait l'objet de nombreux ouvrages de commentateurs, musulmans ou non. Si l'on excepte la première, qui comprend 7 versets, les sourates qui comprennent de 3 versets pour la plus courte à 287 pour la plus longue, sont disposées dans un ordre de longueur décroissant, mais ce n'est pas systématique : un début identique, ou encore un même thème, peuvent expliquer un regroupement dans un ordre différent. Les sourates les plus courtes sont le plus souvent les plus anciennes, révélées alors que le Prophète se trouvait à La Mecque, les plus longues datant de la période où il se trouvait avec ses compagnons à Médine, où se constituait la première société musulmane.
Le titre de la troisième sourate, accompagné du nombre de versets qu'elle contient, se distingue du texte coranique par un module plus grand, une encre d'or cernée de noir, et un style calligraphique anguleux, dit coufique, qui rappelle l'écriture des corans des IXe et Xe siècles, mais s'en éloigne aussi beaucoup, par la présence de nombreux éléments décoratifs comme les demi-palmettes.
Les corans les plus anciens ne contiennent pas de titres de sourates : seul un espace et la répétition de la basmala (formule d'invocation) indiquaient le passage d'une sourate à l'autre. Les titres ont été introduits dans les corans de manière à ne pas prêter à confusion avec le texte révélé. Ici, le module, le style calligraphique et l'or suffisent à distinguer le titre. Dans les corans d'Orient, à la même époque, un bandeau encadré est souvent présent.
'Imrân, dont le nom figure dans ce titre, est un personnage biblique, le père de Moïse.
 
 

> partager
 
 

> l'ouvrage sur Gallica
> l'image sur Gallica : page1, page2
 
 
 

 
> copier l'aperçu