Abû Zayd à la bibliothèque de Bassora
Séance 2 : Al-Hârith reconnaît Abû Zayd dans une bibliothèque à Hulwan
Muhammad al-Qâsim al-Harîrî, al-Maqâmât (Séances)
Miniatures et calligraphie de Yahya ibn Mahmûd al-Wâsitî, Iraq, 1237.
Papier, 167 f., 37 x 28 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 5847, f. 5 v°
© Bibliothèque nationale de France
Al-Hârith se trouve dans une bibliothèque à Hulwan quand un vieux mendiant à l'aspect misérable et à la barbe abondante entre, salue l'assistance et s'assoit dans un coin. Il improvise un brillant discours qui suscite l'admiration de tous. Al-Hârith reconnaît alors Abû Zayd. Il s'avance pour le féliciter, mais notre héros a disparu après avoir récité un dernier poème sur la bonne fortune.
La scène se déroule à l'intérieur de la bibliothèque. Comme toujours dans la peinture arabe, le cadre architectural a pour base un simple rectangle montré en coupe longitudinale, sans aucune profondeur. Seuls certains éléments, ici les livres, permettent d'identifier la fonction du bâtiment. Les ouvrages sont posés à plat dans des casiers comme c'était alors l'usage.
Au premier plan se tient un groupe d'hommes assis et alignés. Ils sont vêtus à la manière des Arabes citadins d'une longue robe ornée de tiraz, des bandes tissées à motifs en fils d'or et leur tête est enveloppée dans un turban à larges bandes, le qalansuwah dont l'extrémité retombe sur le dos. Ils portent une barbe noire ou blanche selon leur âge. Rien ne permet de distinguer nos deux héros ; seuls leurs gestes et la position qu'ils occupent dans la scène indiquent qui ils sont. Représenté de profil, Al-Hârith le narrateur se trouve à l'extrême gauche de l'image ; sa main pointée vers l'avant semble nous désigner ce qu'il faut regarder. Abû Zayd se tient droite et légèrement en retrait du groupe qui l'écoute attentivement. Face à l'assistance, il commente le livre que tient l'homme assis à coté de lui. Il est habillé comme les autres, contrairement au texte qui le décrit misérablement vêtu.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu