Séance 21 : À la mosquée, un prédicateur délivre un sermon sur l'égalité de tous face à la mort
Muhammad al-Qâsim al-Harîrî, al-Maqâmât (Séances)
Miniatures et calligraphie de Yahya ibn Mahmûd al-Wâsitî, Iraq, 1237.
Papier, 167 f., 37 x 28 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 5847, f. 58 v°
© Bibliothèque nationale de France
À la mosquée, devant une foule nombreuse et le gouverneur lui-même, un prédicateur délivre un sermon fort émouvant sur l'égalité de tous face à la mort. Le discours est si persuasif que le prince prend en compte une plainte contre un fonctionnaire tyrannique. Il offre des présents à l'habile prêcheur. Mais au moment où Al-Hârith reconnaît Abû Zayd, l'autre a disparu, une fois encore.
La scène est illustrée sur une double page : à droite (ici) elle se situe dans la mosquée tandis qu'à gauche elle se passe à l'extérieur, peut-être au souk, comme en témoignent les chevaux, derrière l’auditoire. Tous ont le visage tourné vers le prédicateur et semblent suspendus à son prêche.
La scène se déroule sur trois plans. Une rangée de fidèles, tous vus de dos, est alignée au premier plan. Seule la couleur contrastée des robes et des turbans et les quelques visages de profil en rompent la monotonie. Surplombant l’assemblée, Abû Zayd, prodigue son sermon, juché sur une chaire ornée de carreaux de céramique bleue. En face, assis sur un piédestal, trois hommes, peut-être des notables, l'écoutent religieusement. Au niveau supérieur, les femmes, isolées dans un autre espace, sont richement parées d'étoffes chatoyantes. Certaines portent un léger voile sur le visage qui fait partie de leur tenue élégante.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu