Séance 22 : Abü Zayd sur un bateau naviguant sur l'Euphrate
Muhammad al-Qâsim al-Harîrî, al-Maqâmât (Séances)
Miniatures et calligraphie de Yahya ibn Mahmûd al-Wâsitî, Iraq, 1237.
Papier, 167 f., 37 x 28 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 5847, f. 61
© Bibliothèque nationale de France
Abü Zayd, vêtu misérablement, a pris place sur un bateau naviguant sur l'Euphrate. Il tient un long discours sur les mérites respectifs des comptables et des secrétaires. Mais lorsque ses compagnons lui offrent des cadeaux, il les refuse, jugeant leur pitié discourtoise.
La scène se déroule dans une barque noire à fond plat, longue et étroite, reflet sans doute des bateaux de transport de marchandises qui circulaient alors sur le fleuve. Les trois hommes debout à l'arrière, peints de profil, font avancer l’embarcation avec de longues perches. Cinq passagers sont assis en face. Il nous est difficile d'imaginer lequel est notre héros car tous portent les mêmes vêtements. Peut-être s'agit-il du seul personnage à la barbe blanche ? Les contours des visages sont dessinés à l'aide d'un trait rouge tandis que les yeux et les sourcils sont peints en noir. Le visage lui-même est d'une couleur ocre avec de légères touches claires pour figurer le nez sans souci de modelé. L'eau, ici un fleuve, est toujours représentée de la même façon comme une surface de forme circulaire et de couleur bleue, entourée d'une bande de terre recouverte d'herbe. À l'intérieur, nagent de petits poissons. De légères ondulations peintes en blanc figurent le courant ou les vagues. Un petit oiseau vole au-dessus d'eux.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu