Séance 32 : Le troupeau de chameaux qui a été offert à Abû Zayd en hommage à son talent d’orateur
Muhammad al-Qâsim al-Harîrî, al-Maqâmât (Séances)
Miniatures et calligraphie de Yahya ibn Mahmûd al-Wâsitî, Iraq, 1237.
Papier, 167 f., 37 x 28 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 5847, f. 101
© Bibliothèque nationale de France
La peinture de cette page représente le troupeau de chameaux offert à Abû Zayd pour son talent d’orateur. À l’arrière des animaux s’avance la gardienne, brandissant à la main une fine baguette. Vêtue d'une robe bleu pale aux ramages effacés, la tête et les épaules recouvertes d'un châle rouge, la femme semble sans grâce et sans élégance, bien loin de la description du texte. Les chameaux sont tous représentés de profil, tournés vers la droite. Serrés les uns contre les autres, ils forment une masse très dense mais étonnement diversifiée grâce à la subtile alternance des couleurs de leurs robes, des plus foncées aux plus claires, allant d'un marron soutenu aux ocres dilués. Les mouvements de leurs longs cous sinueux, baissés ou plus ou moins redressés, leurs gueules entrouvertes ou fermées offrent un contraste saisissant ainsi que l'enchevêtrement de leurs pattes. Deux d'entre eux, encadrant leurs congénères broutent avec voracité les touffes d'herbe qui parsèment la bande de terre fleurie.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu