Séance 46 : Dans une école, Abû Zayd se livre à des prouesses linguistiques devant al-Hârith
Muhammad al-Qâsim al-Harîrî, al-Maqâmât (Séances)
Miniatures et calligraphie de Yahya ibn Mahmûd al-Wâsitî, Iraq, 1237.
Papier, 167 f., 37 x 28 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 5847, f. 152
© Bibliothèque nationale de France
Dans cette séance, où il a l'occasion de démontrer ses prouesses linguistiques devant al-Hârith, Abû Zayd se trouve dans une école avec dix jeunes enfants.
L'architecture de l'école est réduite ici à un simple rectangle aux bords supérieurs rehaussés d'un motif décoratif d'angle. Abû Zayd et le maître sont assis sur une banquette basse aux coussins chamarrés. Habillé d'une robe bleue, Abû Zayd tient à la main une longue baguette en direction des élèves. En face de lui, le maître l'écoute attentivement. L'une de ses jambes est à moitié repliée et l'autre laisse entrevoir les broderies de ses pantalons blancs. Il tourne le dos aux enfants. Ceux-ci, penchés sur la tablette de bois sur laquelle ils écrivent, forment une masse indifférenciée dont seule les différentie la couleur des vêtements. Debout à gauche, un élève actionne un ingénieux système pour éventer le maître. L'éventail, en diagonale, souligne le mouvement des têtes inclinées des enfants et confère à la scène une impression de mouvement et de vie.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu