Double-page inspirée d’un panneau de céramique
Coran
Iraq ?, 1289.
Papier, 211 f., 19,1 × 15,5 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 6716, f. 1 v°-2
© Bibliothèque nationale de France
Le fameux calligraphe Yâqût al-Musta’simî, maître de l’écriture naskhî, copia ce coran en 1289. Esclave du dernier calife abbasside, al-Musta’sim, il passa après la chute de Bagdad, en 1258, au service des Ilkhanides. Œuvre d’un enlumineur dont on ne connaît pas le nom, le décor de la double-page évoque un panneau de céramique et, stylistiquement, se rattache au début du XIVe siècle.
La composition occupe la double page. Dans un cadre délimité par une tige ondulée dorée sur fond noir, des filets blancs en ligne brisée dessinent des octogones de deux dimensions ; les plus grands portent des motifs végétaux disposés en quinconce sur fond bleu ou doré, et les plus petits reçoivent une rosette dorée. Le bleu et l’or dominent, tempérés de rouge et de blanc. Un médaillon orne le bord extérieur de chaque page.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander