Ordalie de Siyâvush
Ferdowsi, Shâhnâmeh (Le Livre des rois)
Tabriz puis Qazvîn (Iran), 1543-1546 puis 1580.
Papier, 614 f., 38 × 26,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément persan 489, f. 104
© Bibliothèque nationale de France
Curieusement, deux copies du Shâhnâmeh ont été rassemblées dans ce volume destiné à la bibliothèque des souverains safavides. La première, complète et abondamment illustrée, date environ de 1545 ; la seconde, plus ancienne (vers 1520), est inachevée : elle ne contient que quelques chapitres et seulement deux des sept peintures initialement prévues.
Le folio 104 illustre l’ordalie de Siyâvush. Accusé d’avoir séduit sa belle-mère Sudâbeh, dont il a, au contraire, refusé les avances, le fils du roi d’Iran, jeune homme accompli, est soumis à l’épreuve du feu. Il s’élance sur son cheval à travers le brasier, dont il sort sain et sauf – et innocenté. L’image s’insère dans la composition du texte, les colonnes délimitant les espaces où s’inscrivent les spectateurs : le roi, assis devant un dôme, et, sur un balcon en surplomb, Sudâbeh et sa suivante. L’attitude penchée des femmes ainsi que la courbe des feuillages et des rochers renforcent le dynamisme du mouvement.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu