Combat de lutteurs
Sa’di, Golestân (La Roseraie)
Boukhara (Ouzbékistan), milieu XVIe siècle.
Papier, 72 f., 37,5 × 25,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément persan 1958, f. 20 v°
© Bibliothèque nationale de France
Cette luxueuse copie du Golestân a été achevée par le calligraphe Mir ‘Ali al-Kâteb (placé sous la direction de Soltân Mirak Monshi) dans le ketabkhâneh du sultan Mozzafar ad-Dîn en juillet 1543, à Boukhara. Datée de 1554, soit onze ans plus tard, cette miniature illustre l’histoire du vieux lutteur qui terrasse sans effort son jeune et présomptueux rival, qui est aussi son disciple. Le personnage qui trône au centre de l’image pourrait être le Chaybanide Yâr-Mohammad, sultan de Boukhara, si l’on en croit la date inscrite sur le linteau de la porte entrouverte sur le jardin. Sur un fond d’or qui s’oppose au bleu du ciel, deux arbres fleuris aux branches recourbées et un platane au feuillage jaune et orangé symbolisent une nature que le peintre invite à contempler, élément essentiel de l’art et image mythique du paradis.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander