Vie des Mongols illustrée
Rashîd ad-Dîn, Jâme’ al-tavârikh (Somme des histoires)
Herât (Afghanistan), vers 1430-1434.
Papier, 285 f., 32 × 23 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément persan 1113, f. 256 v°-257
© Bibliothèque nationale de France
Le puissant vizir et mécène Rashîd ad-Dîn (v. 1247-1318) écrivit pour le souverain ilkhanide Ghazan (1271-1304) une histoire universelle dont des copies illustrées en arabe et en persan devaient être produites chaque année. Celle-ci, copiée un siècle plus tard – ce qui témoigne de la pérennité de son œuvre –, s’inspire de modèles antérieurs, interprétés selon le style de l’époque. Probablement produit à Herât dans l’atelier du gouverneur timouride Bâysonqor, le manuscrit, lacunaire, contient le tome consacré à l’histoire des Mongols. Les cent treize peintures qui subsistent, dues sans doute à plusieurs artistes mais d’un style assez homogène, reprennent l’iconographie officielle de la vie de Gengis Khân et de ses successeurs, les Il-Khâns de Perse. La double-page représente l’édifice que Ghazan fit construire à Tabriz pour lui servir de sépulture, qui lui avait été inspiré par le tombeau du sultan seldjoukide Sanjar, à Merw. Le tracé géométrique de la construction, aux couleurs tranchées, est animé par la présence et les attitudes des personnages.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander