Nativité dans le désert
Neyshâburi, Qesas al-anbiyâ (Histoires de prophètes)
[Qazvîn] (Iran), vers 1595.
Papier, 192 f., 29,5 × 20,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément persan 1313, f. 174
© Bibliothèque nationale de France
Exécuté pour un personnage de haut rang, ce magnifique manuscrit des Histoires de prophètes met en scène, en vingt miniatures, les épisodes bibliques retenus par la tradition islamique. Celle-ci reconnaît Jésus en tant que prophète, mais nie sa filiation divine. La scène reproduite ici pourrait être attribuée à Sâdeq Bêg (1533-1610), l’un des grands peintres de l’atelier royal safavide de Qazvîn. Reprenant plusieurs légendes musulmanes, elle représente l’enfant Jésus assis sur les genoux de sa mère, au pied d’un palmier qui s’est couvert de dattes à son contact et près d’une source d’eau fraîche qui a jailli là miraculeusement.
La Vierge Marie, qui a fui dans le désert pour accoucher, porte une robe dont les couleurs sont d’inspiration chrétienne, mais dont le style est typiquement persan. Les visages de Marie et de Jésus sont entourés de nimbes flammés d’or caractérisant l’état spirituel des prophètes. À l’arrière plan, de derrière les rochers, émerge la figure sombre d’un homme barbu, aux cheveux longs, qui pourrait être Satan.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander