« Livre de l’Extase » exécuté pour le prince Salim
École moghole, Allahabad, vers 1603.
BnF, département des Manuscrits, Smith-Lesouëf 198 rés., f. 1v-2
© Bibliothèque nationale de France
Ce petit et très raffiné Hal-nama (« Livre de l’Extase »), du poète persan Arifi de Hérat, a été calligraphié par Abd-ullah à la demande du prince Salim, futur empereur Jahangir (régnant 1605-1627). En conflit avec son père l’empereur Akbar (régnant 1556-1605), le prince Salim s’était installé à Allahabad. Grand amateur d’art, Sultan Salim s’était entouré des meilleurs artistes de son temps qui firent d’Allahabad un centre prestigieux de l’art pictural moghol.
Le peintre qui illustra ce Hal-nama reste inconnu. Cette première image représente un jardin de style persan avec un bassin central et des canaux qui délimitent en quatre parties les massifs de verdure ornés d’arbustes fleuris. Sur la page qui lui fait face débute le poème surmonté d’un frontispice enluminé.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander : page1, page2