Le voyage nocturne du Prophète
Nezâmi, Khamseh (Les Cinq Poèmes)
Bâghbâd (Turkménistan) [et Ispahan, Iran ?], 1619-1624.
Papier, 368 f., 29,5 x 20,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément persan 1029, f. 4v
© Bibliothèque nationale de France
C'est en Arabie à partir de 610 et pendant plus de vingt ans que, selon la tradition, Muhammad, le "sceau de la prophétie", reçoit la Parole divine transmise par l'archange Gabriel.
La miniature montre le prophète de l'islam au cours de son ascension nocturne. La légende raconte qu'il parcourt en une seule nuit les sept cieux et y rencontre les prophètes l'ayant précédé. Il parvient jusqu'au trône de Dieu qui lui révèle les prescriptions à suivre pour les croyants. L'épisode du mi'râdj tire son origine de quelques versets coraniques et s'est développé dans la littérature populaire ; fréquent dans la peinture religieuse en islam, il apparaît souvent hors de ce contexte dans des ouvrages poétiques persans, comme ici dans cet exceptionnel Khamseh dû au grand poète Nezâmi. Selon la tradition iconographique, Muhammad, le visage caché par un voile blanc, chevauche al-Burâq, créature fantastique à corps de jument ailée et à tête de femme. Les anges aux ailes chatoyantes se déploient tout autour du prophète et de sa monture, enveloppés tous deux du nimbe de flammes qui désigne les envoyés de Dieu.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander