Jacob surveillant un troupeau
Joseph et Zoleykhâ
Chirâz ? (Iran), vers 1520.
Papier, 230 f., 25,5 x 16,5 cm. Reliure persane dont les plats de maroquin brun sont estampés d'une grande plaque rectagulaire et les contreplats de maroquin rouge ornés d'un très fin décor de cuir ciselé sur fond bleu avec compartiments géométriques.
BnF, département des Manuscrits, supplément persan 1360, f. 16v
© Bibliothèque nationale de France
Attribuée à tort à Ferdowsi, cette version en vers de l'histoire de Joseph et de la femme de Putiphar développe un épisode coranique. Elle a en fait été composée par un poète de la seconde moitié du XIe siècle dont le nom est controversé, et qui a dédié son œuvre à un gouverneur de Hérât, Toghân Châh, fils du seldjoukide Alp Arslân et protecteur de plusieurs poètes parmi lesquels son panégyriste Azraqi. Il s'agit d'une des plus anciennes copies parvenues jusqu'à nous de ce poème. Le colophon a malheureusement disparu, mais l'on sait que l'exemplaire a été réalisé quelques années après l'achèvement du poème de Djami sur le même sujet.
Le style des douze peintures qui ornent ce manuscrit a été qualifié de "style de Chirâz de transition" et on les date d'environ 1250. Elles se caractérisent en outre par des personnages aux formes très particulières avec des silhouettes aux formes allongées et sinueuses. Un soin tout particulier a été apporté à l'emploi des couleurs. Quelques retouches laissent par ailleurs penser que toutes ne seraient peut-être pas de la main du même artiste et l'on peut aussi douter du fait qu'elle aient toutes été réalisées à Chirâz. Seuls les premiers feuillets ont été sablés d'or : la décoration du manuscrit n'avait peut-être pas été achevée car on ne trouve aucun titre. Les encadrements sont d'un type en usage au XVIe siècle.
La scène représentée ici, la seconde peinture du manuscrit, représente Jacob (ya'qoub) en Syrie (en arabe Châm) en train de regarder un troupeau en compagnie d'un autre berger, avec lequel il s'entretient. Cet épisode précède la naissance de Joseph (Yousof).
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu