Un traité de pharmacologie
Dioscoride, De materia medica
Espagne ?, XII-XIIIe siècle.
Papier, 135 f., 24 x 18,5 cm
BnF, département des Manuscrits, arabe 2850, fol. 19v
© Bibliothèque nationale de France
Ce traité, recensant plus de 500 plantes et écrit par un auteur grec du Ier siècle, constitue la base de la pharmacologie arabe. Ce volume, enrichi de 101 peintures de plantes, reprenant la première traduction effectuée à Bagdad au IXe siècle, est le seul exemple connu, exécuté en Occident musulman, d’un Dioscoride illustré. Sont représentés ici la pariétaire, et la linaire.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu