La Conservation de la santé
Hefz-e sehhat (La Conservation de la santé)
Tabriz, Iran, 1542-43 (texte), Ispahan, Iran, premier tiers du XVIIIe siècle (peinture).
Papier, 9 f., 17,5 x 11,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément persan 1967, f. 1v-2
© Bibliothèque nationale de France
Cet exquis petit manuscrit contient un bref poème anonyme en persan renfermant dix séries de conseils très simples sur la médecine et l'hygiène. Ils sont attribués à Aristote qui, dans sa vieillesse, les aurait offerts au roi Kesrà (le Sassanide Chosroès Anouchirvân), lequel vivait au VIe siècle après Jésus-Christ... L'origine de ce petit texte n'est pas connue. Sa copie, en revanche, réalisée à Tabriz par le grand calligraphe Shah Mahmoud est datée. On a ajouté plus tard en tête du manuscrit une double page peinte, qui n'est malheureusement pas signée. Elle représente un jeune Persan auquel deux échansons apportent à boire, en présence d'un personnage plus âgé, et n'a guère de rapport avec le poème. Il est difficile en effet d'imaginer, comme on a pu le croire, qu'il puisse s'agir d'Aristote et de Chosroès. La forme du turban du jeune homme indique que la peinture date au plus tôt du XVIIe siècle. L'artiste qui a réalisé cette peinture travaillait certainement dans l'entourage de Rezâ.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander : page1, page2