Marchand d’étoffes du bazar de Kûfa
Haydar Khwarizmi, Makhzen el-esrar (Trésor des secrets)
Bagdad, Iraq, 1550 ?.
Papier, 52 f., 19 × 12,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 978, f. 41
© Bibliothèque nationale de France
C’est au XVe siècle sous la dynastie des Timourides, d’origine turco-mongole mais de culture persane, que la littérature d’Asie centrale en turc tchagatay connaît son apogée. Le poète Haydar Khwarizmi en est l’un des représentants. Appartenant à l’entourage du sultan de Chiraz Iskandar (mort en 1415) il s’inspire du premier des « Cinq poèmes » de Nizami pour écrire comme lui un « Trésor des secrets » au contenu moralisant et illustré de petits récits. Parmi ceux-ci, se trouve le portrait réaliste, représenté dans cette miniature, d’un marchand de tissus de Kufa. On y voit ce dernier, vendre à un prix très élevé un coupon d’étoffe de fort mauvaise qualité. Les rayons de l’échoppe voisine sont chargés de porcelaine bleue ou unie. Au premier plan, un marchand ambulant vend des grenades.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander