Couronnement du roi Luhrasp
Ferdowsi, Shâhnâmeh (Le Livre des rois), [suivi de] Jâmi, Kheradnâme-ye (Livre de sagesse d’Alexandre), Qâsemi Gonâbâdi, Shâhenshâh-nameh (Livre du roi des rois), Hâtefi, Temûr-nâmeh (Le Livre de Tamerlan)
Chirâz, 1567.
Papier, 567 f., 43 × 28,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément persan 2113, f. 287v-288
© Bibliothèque nationale de France
Le roi Lohrasp règne avec sagesse sur le royaume d'Iran. Avec lui, commence la seconde partie du Shâhnâmeh. Celle-ci s'ouvre par une double page ornementale à l'apparence d'un frontispice. La miniature est encadrée d'une enluminure peinte à l'or et au lapis-lazuli. La scène s'articule sur la double page construite de façon symétrique comme une seule peinture. La composition est sensiblement la même, mais tandis que la page de droite se situe à l'intérieur du palais, celle de gauche a lieu dans son prolongement où s'offre à la vue une cour pavée ouverte sur un jardin.
Portant une couronne ornée de gracieuses plumes blanches, le souverain est assis sur un trône d'or, entouré de coussins de brocard. Il s'appuie sur un dossier aux motifs d'arabesques caractéristiques du répertoire des enluminures. Derrière lui, s'ouvrent deux portes sur le jardin fleuri où un jeune homme s'est arrêté pour regarder la scène. Devant les convives, des carafes posées sur des plateaux d'or et de grands plats de grenades invitent aux libations de vin tandis que les échansons remplissent les coupes. Un musicien joue de la harpe et deux autres du tambourin. Ces réjouissances accompagnent toujours les banquets.
Dans la continuité de la page d'en face, des convives, assis sur un tapis déployé sur le sol, conversent en petits groupes. Les hommes portent tous à leurs turbans les bâtons rouges ou noirs, caractéristiques de l'époque safavide. Les échansons circulent parmi eux pour offrir les plats de grenades et de coings qui accompagnent la boisson. Des bouteilles dorées au long col sont disposées ça et là. Les battants de la porte grands ouverts laissent entrevoir un jardin rempli de fleurs où coule un ruisseau entre des cailloux. Des pêchers en fleurs s'entrelacent aux cyprès. Tous ces éléments constituent le décor convenu des scènes de banquets.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu