Chîrîn et Farhad
Nezâmi, Khamseh (Cinq poèmes)
Bâghbâd (Turkménistan) et [Ispahan ? (Iran)], 1619-1624.
Papier, 386 f., 36 × 24 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément persan 1029, f. 74v
© Bibliothèque nationale de France
Alors que Khosrow vient de reconquérir le trône de Perse, il épouse une autre femme Maryam. Chîrîn, qui est devenue reine d’Arménie, en conçoit une grande tristesse. C’est alors qu’intervient l’épisode de la passion malheureuse de Farhad pour la jeune reine qui excite la colère de Khosrow. Le brillant architecte reçoit la visite de la jeune fille.
Montée sur un cheval noir et accompagnée de ses suivantes, Chîrîn rend visite à Farhad qui, sur l’ordre de Khosrow, a creusé en un mois dans la montagne, un canal et un bassin qu’il a remplis du lait de ses brebis. La scène représente un tableau pastoral dans lequel un berger, jouant de la flûte, garde son troupeau. Les rochers sont représentés traditionnellement avec des formes zoomorphes ou anthropomorphes. Dans une sorte de pavillon, se trouve une peinture exécutée par Farhad qui, préfigurant sa rencontre avec Chîrîn, le montre offrant à boire à la jeune femme. L’une des servantes de Chîrîn est la seule, dans le manuscrit, à porter un voile.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu