Exécution du vizir de Bahrâm Gûr
Nezâmi, Khamseh (Cinq poèmes)
Bâghbâd (Turkménistan) et [Ispahan ? (Iran)], 1619-1624.
Papier, 386 f., 36 × 24 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément persan 1029, f. 248v
© Bibliothèque nationale de France
Bahram Gûr découvre que, durant ses sept ans d'absence, son royaume a été abandonné à l'injustice et à l'arbitraire. Son vizir, à qui il avait confié la gestion du pays, s'est montré tyrannique et l'a trahi. Ayant tiré profit de l'enseignement prodigué par les princesses, il décide de le châtier. Une fois rétablis l'ordre et la justice, il disparaît lors d'une chasse à l'onagre.
Cette scène royale qui se déroule à l'extérieur montre le roi faire exécuter son vizir, pendu à un gibet. Bahrâm Gûr est assis en tailleur sur son trône, selon la posture royale. Du fait de l'absence de perspective, le parasol qui le protège semble à la verticale. Plusieurs de ses gens, nobles et militaires, se tiennent debout en face de lui, d'autres assis sur un tapis.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu