Muhammad au premier ciel
Mir Haydar, Mira‘j-nameh
Herât (Afghanistan), 1436.
Papier, 265 f., 34 × 25,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 190, f. 5
© Bibliothèque nationale de France
« Une fois dépassée la mer de Kawthar, Muhammad et l'ange Gabriel arrivèrent au premier ciel, fait d'émaux couleur turquoise. Sa largeur était telle qu'il fallait cinq cents ans pour la parcourir. L'ange Gabriel frappa à la porte et son gardien les pria respectueusement d'entrer. »
Le prophète Muhammad, chevauchant al-Burâq, est guidé par l'ange Gabriel. Des nuages tchi et des flammes d'or aux formes ondoyantes et tourbillonnantes forment un cercle autour de lui. Contrairement aux images précédentes, l'ange possède des jambes et des pieds humains. Situé à la gauche de l'illustration, il semble flotter, presque immobile dans le ciel, tenant des deux mains le long bâton de son étendard qui reprend, en la soulignant, la position de son corps et de son aile droite. Le regard du spectateur est ainsi porté par les mouvements de la monture et de l'ange, toujours de droite à gauche.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu