Muhammad survolant la mer noire
Mir Haydar, Mira‘j-nameh
Herât (Afghanistan), 1436.
Papier, 265 f., 34 × 25,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 190, f. 15 v°
© Bibliothèque nationale de France
« Ils survolèrent la mer noire dans laquelle étaient plongés des anges en grand nombre. Près de son bord s'en tenait un, immense, dont la tête touchait au trône de Dieu. »
Dans cette peinture beaucoup plus sombre que les précédentes, la mer occupe toute la partie inférieure. Seuls les visages, émergeant à peine de l'eau, et le haut des ailes colorées des anges éclairent la masse noire et menaçante. À gauche, un ange surdimensionné occupe toute la hauteur de la miniature. Ses ailes sont repliées derrière lui et sa robe aux couleurs froides, à dominante noire et marron, rappelle la noirceur de la mer. Le Prophète, dont l'auréole s'inscrit en dehors du cadre, semble véritablement entrer dans l'image et avancer au-dessus de la mer dans un mouvement dynamique.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu