Muhammad et l'ange polycéphale
Mir Haydar, Mira‘j-nameh
Herât (Afghanistan), 1436.
Papier, 265 f., 34 × 25,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 190, f. 16
© Bibliothèque nationale de France
« Ils virent alors un ange qui possédait soixante-dix têtes. Nuit et jour, il récitait des louanges à Dieu. À coté de lui, se tenait un ange si grand que l'un de ses yeux aurait pu contenir toutes les mers de la terre. »
Le gigantisme des deux anges est exprimé par le dessin qui déborde complètement l'encadrement et investit la marge gauche dans son entier. L'impossibilité de faire entrer les personnages dans le cadre qui leur est réservé souligne leur échelle hors du commun. Le Prophète et l'ange Gabriel paraissent minuscules à côté d'eux.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu