Châtiment des hypocrites
Mir Haydar, Mira‘j-nameh
Herât (Afghanistan), 1436.
Papier, 265 f., 34 × 25,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 190, f. 31 v°
© Bibliothèque nationale de France
« Ils virent ensuite des hommes au visage noir, le cou et les mains enchaînés. C'étaient les flatteurs. »
Muhammad sur al-Burâq est précédé de l'ange Gabriel qui semble voler sur un nuage d'or. Il s'approche du gardien du lieu qui, émergeant de la masse de flammes, lui désigne du doigt les suppliciés. Le démon se distingue de ses congénères par sa peau rouge et ses cheveux bleus.
Dans le brasier, un groupe d'hommes serrés les uns contre les autres est lourdement enchaîné. Des entraves de fer lient le cou, les mains et les jambes des torturés. Le peintre a cherché à individualiser chacun d'entre eux en variant la position des corps et en jouant sur la forme et la couleur de leurs barbes.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu