Signes du zodiaque : le Bélier
Mehmed ibn Emir Hasan al-Su’ûdî, Matâli’ al-su‘âda wa yanâbi‘ al-siyâda (Le Lever des astres chanceux et les Sources de la souveraineté)
Istanbul (Turquie), 1582.
Papier, 183 f., 31 × 20,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 242, f. 8 v°
© Bibliothèque nationale de France
La série des douze signes personnifiés du zodiaque commence à ce feuillet. Chacun est organisé de façon similaire. En haut, un bandeau en écriture thuluth dorée précise le signe représenté tandis qu'en dessous, le signe et sa planète dominante s'inscrivent dans un médaillon peint sur fond bleu parsemé de légers nuages blancs et de petites étoiles d'or, lui-même situé dans un rectangle orné d'arabesques sur fond or. En bas, trois petites niches accueillent la représentation des décans.
On peut voir ici le bélier en domicile dans la planète Mars. Mars chevauche le bélier. Il tient dans la main gauche une tête coupée et brandit une épée de l'autre. Il est vêtu à la mode ottomane de pantalons mauves et d'une chemise orangée à manches courtes, richement ornementée. Sa tête est surmontée d'un couvre-chef probablement inspiré de la coiffure des janissaires. Il porte une fine moustache. L'une des pattes du bélier sort légèrement du médaillon. Dans les trois cadres du bas, on voit de droite à gauche, Mars, portant un bonnet pointu et une massue à la main, le Soleil avec un halo de flammes d'or et Vénus qui joue du 'oud (luth).
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu