Signes du zodiaque : le Taureau
Mehmed ibn Emir Hasan al-Su’ûdî, Matâli’ al-su‘âda wa yanâbi‘ al-siyâda (Le Lever des astres chanceux et les Sources de la souveraineté)
Istanbul (Turquie), 1582.
Papier, 183 f., 31 × 20,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 242, f. 10 v°
© Bibliothèque nationale de France
Le taureau est chevauché par Vénus, sa planète dominante, qui joue de la harpe. L'animal est peint vu de trois-quarts. La jeune femme porte un long caftan jaune aux manches courtes, serrée à la taille par une ceinture et recouvrant une robe rouge aux motifs dorés. Ses bottines reprennent la couleur de son vêtement. Elle est assise dans la posture des cavalières, une jambe pendante, sur une selle orange doublée de bleu et richement chamarrée d'or. Son autre jambe soutient la harpe. Ses cheveux sont relevés en chignon, noué au-dessus de la tête.
On peut voir de droite à gauche, dans les niches du registre inférieur, les figures des trois décans : Mercure, toujours représenté en scribe, en train d'écrire sur un long rouleau, la Lune dont le visage est entouré d'un croissant et Jupiter, un sceptre à la main.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu