Signes du zodiaque : les Gémeaux
Mehmed ibn Emir Hasan al-Su’ûdî, Matâli’ al-su‘âda wa yanâbi‘ al-siyâda (Le Lever des astres chanceux et les Sources de la souveraineté)
Istanbul (Turquie), 1582.
Papier, 183 f., 31 × 20,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 242, f. 12 v°
© Bibliothèque nationale de France
Le signe des Gémeaux est rarement représenté sous la forme de deux figures séparées, l’iconographie la plus fréquente étant celle de deux sœurs siamoises. Leurs têtes et leurs bras se rattachent à un seul corps et leurs cheveux noirs sont noués par un léger lien. De larges rubans dorés s’enroulent à leur taille sur une robe de couleur orangée. À leur droite, se tient Mercure, la planète qui les gouverne. Le scribe, doté d’une barbe noire, tient dans la main droite un long rouleau écrit et porte à la ceinture une écritoire portative qui contient les calames et l’encre avec lesquels il écrit. Le large turban blanc qui ceinture sa tête laisse entrevoir ses extrémités bleues. Sa main gauche est enfouie dans la manche de son long caftan mauve, qui recouvre une robe orangée.
Dans les trois cadres inférieurs, on peut voir les trois décans de droite à gauche : Jupiter, un homme barbu, portant une robe bleue et un turban imposant, assis et tenant un livre à la main, Mars une tête décapitée dans la main droite et un sceptre dans la gauche et le Soleil, le visage entouré de flammes d’or.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu