Signes du zodiaque : le Lion
Mehmed ibn Emir Hasan al-Su’ûdî, Matâli’ al-su‘âda wa yanâbi‘ al-siyâda (Le Lever des astres chanceux et les Sources de la souveraineté)
Istanbul (Turquie), 1582.
Papier, 183 f., 31 × 20,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 242, f. 16 v°
© Bibliothèque nationale de France
Le signe du Lion est ici chevauché par sa planète dominante, le Soleil personnifié. Son visage est entouré d’une couronne de rayons dorés et il est vêtu d’un long caftan orangé, qui recouvre une robe mauve. Les deux larges rubans de sa ceinture nouée à la taille flottent au vent, soulignant la forme du dos de l’animal. Il porte sa main à sa bouche, en guise d’interrogation. Le lion semble suspendu dans le ciel et le mouvement de ses pattes et de sa queue casse le côté statique de l’image. L’absence de selle et les genoux légèrement ployés du cavalier montrent combien celui-ci ci fait corps avec sa monture.
Les trois décans placés en dessous dépeignent de droite à gauche, Saturne à la peau mate, une bêche à la main, Jupiter, un livre à la main et Mars, tenant une tête décapitée. Les première et troisième figures, debout et tournées vers le personnage central, semblent véritablement l’encadrer.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu