Astrologie : exaltation et chute de la Lune et du Dragon
Mehmed ibn Emir Hasan al-Su’ûdî, Matâli’ al-su‘âda wa yanâbi‘ al-siyâda (Le Lever des astres chanceux et les Sources de la souveraineté)
Istanbul (Turquie), 1582.
Papier, 183 f., 31 × 20,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 242, f. 35
© Bibliothèque nationale de France
En haut à droite, la Lune est en exaltation en Taureau et en chute avec le Scorpion. La lune émerge derrière le taureau tandis que, curieusement, c'est le scorpion qui tient entre ses pattes le croissant de lune.
En bas à droite le Dragon est en exaltation de la Tête en Gémeaux et en chute de la Queue en Sagittaire. Al-Jawzahar, le Dragon, est la huitième planète venue de l'astrologie hindoue, jamais représentée par une planète identifiable mais seulement par un symbole. Outre ses origines iconographiques hindoues, certains traits proviennent de Mésopotamie ou de milieux turco-chinois. Un dragon à deux têtes est entortillé dans une chaîne composée de grosses boules, rappelant le collier dans les cheveux des Gémeaux au feuillet 12v. Monstrueuse, la Queue du Dragon tient l'arc du Sagittaire, uniquement symbolisé par cet attribut.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu