Le démon Zawba'
Mehmed ibn Emir Hasan al-Su’ûdî, Matâli’ al-su‘âda wa yanâbi‘ al-siyâda (Le Lever des astres chanceux et les Sources de la souveraineté)
Istanbul (Turquie), 1582.
Papier, 183 f., 31 × 20,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 242, f. 85
© Bibliothèque nationale de France
Cette partie du manuscrit est consacrée à un traité sur les démons. Seule une ligne en style muhaqqaq doré surmonte l'image. Chaque démon est associé à un jour de la semaine, une planète et un métal.
Ici le roi Zawba', le seigneur du vendredi, est lié à la planète Vénus et au fer. Le démon à la peau ocre jaune est représenté avec quatre têtes animales. Deux têtes de profil se superposent à la première, au large nez camus et aux deux yeux ronds verts surmontés d'une flamme rouge. Peinte de face, celle d'en haut se signale par ses deux cornes bovines tournées vers l'intérieur. Le démon est assis en tailleur dans une pose royale, torse nu et vêtu d'un large pantalon rose à la ceinture verte. Il est assisté de deux autres démons, l'un à la peau grise, l'autre cornu à la peau noire.
Venus du monde iranien, les div (démons) ont des corps humains et des têtes animales : leurs yeux sont globuleux, ils possèdent de longues oreilles ou des cornes, et crachent souvent des flammes. Leurs bras et leurs poignets sont encerclés par de larges bracelets. Deux talismans en haut de l'image servent à les invoquer.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu