Le talisman d’Iblis
Mehmed ibn Emir Hasan al-Su’ûdî, Matâli’ al-su‘âda wa yanâbi‘ al-siyâda (Le Lever des astres chanceux et les Sources de la souveraineté)
Istanbul (Turquie), 1582.
Papier, 183 f., 31 × 20,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 242, f. 89 v°
© Bibliothèque nationale de France
Seigneur de tous les esprits malveillants, Iblis, (Satan) est représenté comme un énorme monstre noir assis dans une posture royale. Son imposante barbe blanche remonte jusqu’aux cornes dorées qui partent de son front sous ses oreilles d’âne. Il porte, dans un geste auguste, sa main droite sur sa poitrine et la gauche sur son ventre. Ses ongles de mains et de pieds sont acérés. Ses yeux globuleux sont insérés dans une flamme dorée. Il est flanqué à droite d’un assistant à la peau rose et aux canines proéminentes qui le tient par l’épaule. Vêtu d’un pagne bleu, il porte deux ceintures, l'une bleue et l'autre blanche, nouées par un large nœud. À droite, se tiennent deux autres petits démons, l’un à tête de chien, l’autre à barbe noire. Au-dessus d’eux figure un talisman.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu