Le talisman du démon Humâ
Mehmed ibn Emir Hasan al-Su’ûdî, Matâli’ al-su‘âda wa yanâbi‘ al-siyâda (Le Lever des astres chanceux et les Sources de la souveraineté)
Istanbul (Turquie), 1582.
Papier, 183 f., 31 × 20,5 cm
BnF, département des Manuscrits, supplément turc 242, f. 90
© Bibliothèque nationale de France
Comme le démon Qâbûs, Humâ fait partie de ces esprits maléfiques responsables des maladies qui frappent les hommes. Il est considéré comme la cause de la fièvre, et son talisman se rencontre fréquemment. Humâ est toujours représenté comme un monstre à trois têtes. Deux d'entre elles sont identiques et crachent de la fumée. Peint de face, il est campé jambes écartées, genoux pliés. Cette position le distingue des autres génies. Il est également le seul démon à être représenté avec une queue se terminant par une tête d'animal, qui rappelle la figure du sagittaire. À sa droite, un démon à tête humaine mais aux canines proéminentes est coiffé d'un chapeau pointu vert et jaune. À sa gauche, la tête de l'autre démon est surmontée d'une corne unique.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu