repères
Enluminures en Islam

Chronologie historique et intellectuelle

610
Début des révélations coraniques au prophète Muhammad à La Mecque ; elles dureront jusqu’à sa mort en 631.
622
L’hégire : les musulmans quittent La Mecque pour Médine.
Première année du calendrier musulman.
633-660
Règne des quatre premiers califes sur la péninsule Arabique.
Conquêtes de l’Iraq, de la Syrie, de la Palestine, de l’Égypte et de l’Iran.
Capitale Médine.
645
Chute de l’empire sassanide.
653
Établissement de la vulgate coranique.
661-750
Califat omeyade.
Conquêtes du Maghreb, de l’Espagne et de la Transoxiane.
Capitale Damas.
696
Sous le calife omeyade ‘Abd al-Malik, l’administration adopte la langue arabe.
715
Construction de la mosquée des Omeyades à Damas.
vers 730
Construction du palais de Qusayr ‘Amra (Jordanie).
732
Charles Martel arrête les Arabes près de Poitiers.
vers 750
Kalila wa Dimna, recueil de fables d’origine indienne, est adapté en arabe par
Ibn al-Muqaffa’.
750-1258
Califat abbasside.
Fondée en 762, Bagdad devient la capitale politique, culturelle et économique d’un empire qui s’étend, vers 750, de l’Espagne jusqu’à la Chine.
756
En Andalus, les Omeyades fondent un califat autonome.
VIIIe siècle
L’arabe devient la langue de l’élite iranienne.
IXe-XIIIe siècles
Morcellement de l’empire abbasside : en Espagne, Égypte, Syrie, Iran et Transoxiane, l’autorité califale s’affaiblit au profit de vizirs, de gouverneurs régionaux et de dynasties autonomes.
813-833
Sous le calife abbasside al-Ma’mun, traduction en arabe d’ouvrages scientifiques et philosophiques grecs.
Xe siècle
Le persan s’écrit désormais en alphabet arabe.
969
Les Fatimides, califes shiites indépendants, fondent Le Caire.
982
Ghaznavides en Khurasan et en Afghanistan.
980-1010
Renouveau de la littérature persane.
1004
Ferdowsi dédie son Shâhnâmeh au souverain ghaznavide.
1055-1194
Sultanat des Turcs seldjoukides. Leur chef, Tughril Beg, chasse les Bouyides shiites de Bagdad ; il restaure le sunnisme et l’autorité spirituelle du calife.
1071
Écrasement des Byzantins par les Seldjoukides à Manzikert.
1095
Première croisade.
1122
Mort d’al-Harîrî, auteur des Maqâmât.
1171
Saladin, général kurde sunnite, fonde la dynastie ayyoubide en Égypte, l'installe en Syrie, et mène la guerre sainte (jihâd) contre les croisés (prise de Jérusalem en 1187).
1212
Défaite des Almohades devant les troupes chrétiennes à Las Navas de Tolosa (Espagne).
1250
Les mamelouks, anciens esclaves turcs des Ayyoubides, prennent le pouvoir en Égypte, puis en Syrie.
1253
Hülegü, petit-fils de Gengis Khân, envahit l’Iran et fonde la dynastie des Ikhanides qui contrôle l'Iran et l'Irak.
1258
Prise de Bagdad par les Mongols.
1295
Les Mongols ilkhanides se convertissent à l’islam et adoptent la culture persane.
Leur capitale est Tabriz.
fin du XIIIe siècle
Morcellement progressif de l’empire ilkhanide en dynasties provinciales :
les Djalayrides à Tabriz et Bagdad, les Mozaffarides à Ispahan et Chirâz.
1318
Le vizir ilkhanide Rashîd ad-Dîn écrit sa Chronique universelle.
1381-1405
Venu d’Asie centrale, Tamerlan conquiert l’Iran, l’Inde, l’Iraq, la Syrie et l’Anatolie.
Sous les Timourides (ses descendants), Samarkand, Boukhara, Chirâz et Herât seront d’importants centres de rayonnement intellectuel et artistique.
1453
La prise de Constantinople par les Ottomans marque la chute de l’Empire byzantin. La ville prend le nom d’Istanbul.
1492
Prise de Grenade par les Rois Catholiques.
Fin de la présence musulmane en Espagne.
1501
Mort du poète Mir ‘Ali Shir Navâ’î.
1501-1732
En Iran, la puissance safavide s’oppose aux Ottomans.
1512-1774
Hégémonie ottomane. Sous le règne de Soliman le Magnifique (1520-1566), l’Empire ottoman atteint son apogée.
Liée au sultanat, une production originale de manuscrits voit le jour.
1524-1539
À Tabriz, de grands peintres réalisent un exceptionnel Shâhnâmeh pour le souverain safavide Shah Tahmasp Ier.
1526-1858
Règne des empereurs moghols en Inde.
1550
La cour des Grands Moghols attire de plus en plus d’artistes et perpétue l’héritage timouride.
1923
Fin de l’Empire ottoman.
haut de page