estampes japonaises
A Edo, le quartier réservé du Yoshiwara, entouré d’une enceinte, accueillait un public essentiellement masculin dans ses maisons de plaisirs appelées "maisons vertes", ses maisons de thé, ses restaurants, ses boutiques de luxe, ses jardins, ses établissements de bains…
page suivante
page précédente