« Jeune fille préparant un jeu de Nouvel An »
« Les belles des quatre saisons » (Fûryû Shiki- bijin)
Rekisentei Eiri (actif de 1789 à 1801), 1799.
Signé : « Rekisentei Eiri hitsu »
Inscriptions : le titre de la série figure à droite dans le cartouche et le titre de l'estampe à gauche. Le titre de l'estampe, Kore ni nita musume pourrait se traduire par : « La fille qui ressemble à ceci »
Nishiki-e. Format ôban. 361 x 242 mm
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE DE-10, J. B. 738
© Bibliothèque nationale de France
Très proche des okubi-e réalisés par Utamaro, notamment celui d'Okita, le superbe portrait en gros plan d'une série de quatre, occupe tout l'espace de la feuille. La jeune fille, d'une grande distinction, est absorbée par l'objet qu'elle confectionne, trois plumes montées sur une tige pour jouer au volant (hanetsuki). Elle tient une raquette (hagoita)décorée de personnages de l'époque Heian. Ce jeu qui remontait au XVe siècle, devint très populaire à l'époque d'Edo. Il était traditionnellement pratiqué au Nouvel An. (G. L.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander