L'album érotique du coucou comique ou de l'adoration du sexe des femmes de la nuit (Ehon haikai yobuko-dori)
9e estampe de la série
Shunsho Katsukawa (1726-1792), 1788.
Sans signature
Nishiki-e, format ainishiki. 234 x 364 mm
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE DE-17, J. B. 582
© Bibliothèque nationale de France
Cette planche fait partie d'une série de douze gravures qui constitue le chef-d'œuvre érotique du peintre Katsukawa Shunshô (1726-1792), connu par ailleurs comme l'un des plus grands dessinateurs de portraits d'acteurs de kabuki et de courtisanes du XVIIIe siècle.
La scène se déroule probablement dans la demeure d'un marchand, en hiver. Deux personnages se réchauffent sous une couette à proximité du foyer. Un homme d'âge mûr cherche à étreindre une femme plus jeune qui se débat. L'artiste a donné un caractère comique à la situation en dessinant dans un coin un chat doué de la parole qui, réveillé par les ébats amoureux, proteste. La jeune femme : « – Oh ! soyez donc raisonnable. J'étouffe. Attention, quelqu'un vient ! Arrêtez donc. » L'homme : « – Tu n'es plus une enfant, cesse de te débattre. Tiens-toi tranquille. Tu es donc sotte. Ah ! peu m'importe que tu veuilles ou non, je ne m'arrêterai pas, alors sois sage. Crois-tu que je vais résister à goûter ton petit pain rond tout potelé, bien réchauffé à la chaleur du foyer ! » Le chat : « – Ah, ces deux-là ont troublé mon paisible sommeil ! Miaou, miaou. » (C. M.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander