Le mont Fuji vu à travers les pins de Hodogaya sur la route du Tôkaidô (Tôkaidô Hodogaya)
Les « Trente-six vues du mont Fuji » (Fuji sanjûrokkei), 36e vue
Hokusai Katsushika (1760-1849), vers 1829-1833.
Série de 46 planches, 36 estampes à cerne bleu et 10 planches supplémentaires à contour noir
247 x 369 mm
Signatures (variables d'une planche à l'autre) : « Hokusai aratame litsu hitsu » / « zen Hokusai litsu hitsu» / « Hokusai litsu hitsu » / « zen saki no Hokusai litsu hitsu »
Inscriptions : titre de la série, suivi du titre de l'estampe dans un cartouche rectangulaire, dans la partie supérieure, tantôt à droite, tantôt à gauche
Éditeur : Eijudô (Nishimuraya Yohachi)
Cachet de censure : kiwame. Certaines épreuves ne portent ni le sceau de l'éditeur, ni celui du censeur
Nishiki-e ; format ôban yoko-e (horizontal), soit environ 250 x 380 mm avec les marges
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE DE-10
© Bibliothèque nationale de France
Une des caractéristiques de l'art d'Hokusai est l'attention particulière qu'il porte à la vie des gens du peuple, artisans et paysans, qu'il aime à représenter dans leurs occupations quotidiennes, en symbiose avec la nature. Ici, parmi les voyageurs qui empruntent l'allée de pins bordant la route de Hodogaya, le palefrenier et son maître contemplent le Fuji, tandis que la femme dans le palanquin somnole et que les porteurs se reposent.

Feuilleter l'album des « Trente-six vues du mont Fuji »
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander