Volubilis et rainette
Série dite des « Grandes Fleurs »
Hokusai Katsushika (1760-1849), vers 1830-1834.
10 planches
Signé : « zen Hokusai litsu hitsu»
Éditeur : Eijudô (Nishimuraya Yohachi)
Cachet de censure : kiwame
Nishiki-e. Format ôban yoko-e. 268 x 382 mm
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE DE-10, J. B. 841
© Bibliothèque nationale de France
Entre 1830 et 1832, Hokusai composa une série sans titre de dix estampes de grand format horizontal pour la distinguer de celle de plus petit format, dite des Petites Fleurs. Il reprend le thème traditionnel chinois des kachôga, « études de fleurs et d'oiseaux » ; ces derniers n'apparaissent cependant que sur deux de ces dix planches tandis que des pétales ou les feuillages des fleurs représentées, figurent sur cinq estampes de la série.
Ici, c'est une petite grenouille qui se tient en équilibre sur une feuille et s'y camoufle au milieu de splendides volubilis à fleurs bleues, bleu violet ou panachées de bleu, ou encore blanc rose. Toutes les fleurs de cette série (volubilis, pivoines, orchidées, chrysanthèmes, pavots, coquelicots, hortensias, lys, iris, campanules chinoises) sont exécutées, en premier plan, sur un fond jaune ou bleu uni, qui met particulièrement en relief leurs formes et coloris délicats. Hokusai dessine les fleurs et les petits animaux qui les accompagnent avec précision et minutie, se préoccupant d'y faire figurer des détails réalistes, témoignant de qualités d'observation dignes d'un botaniste ou d'un naturaliste. À l'époque du japonisme, cette série inspira les différents courants artistiques occidentaux. (J. B.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander