« La mer à Satta, dans la province de Suruga » (Suruga Satta kaijô)
Les « Trente-six vues du Fuji » (Fuji sanjûrokkei)
Hiroshige Utagawa (1797-1858), vers 1858-1859.
Signé : « Hiroshige ga »
Inscriptions : titres de la série et de l'estampe en haut, à droite, dans un cartouche rectangulaire
Éditeur : Tsutaya Kichizô
Nishiki-e ; format ôban tate-e. 339 x 220 mm
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE DE-10, J. B. 1072
© Bibliothèque nationale de France
Sur cette estampe, le Fuji est vu depuis la mer, entre la côte escarpée à gauche et une vague déferlante sur la droite. Au premier plan, la mer est représentée démontée, sous l'emprise de vagues violentes et écumantes, tandis qu'au loin, elle se fait calme et plane, accueillante même pour le voilier qu'on aperçoit. À l'arrière-plan, au-dessus de la baie de Suruga, s'élève le cône neigeux du mont Fuji. Sur la crête de la falaise abrupte, figurée sur la gauche, une route étroite et périlleuse, surplombant la mer, fut aménagée en 1655 pour faciliter le parcours des voyageurs, qui n'avaient plus à attendre la marée basse pour franchir la passe de Satta. Cette falaise fait pendant à la vague, encadrant ainsi le paysage. Cette estampe, à la composition graphique complexe, au cadrage très recherché, qui met en scène une vague puissante, frangée d'écume, impérieuse et menaçante, saisie sur le vif à son point culminant, juste avant qu'elle ne se fracasse, évoque la célèbre Vague de Hokusai dans sa série des Trente-six vues du Fuji. (J. B.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander