« Vue nocturne du Matsuchiyama et du canal de Sanya » (Matsuchi-yama. Sanya-bori)
Les « Cent vues d'Edo » (Meisho Edo hyakkei)
Hiroshige Utagawa (1797-1858), 1856-1859.
34e planche de la série (119 planches)
Signé : « Hiroshige ga »
Inscriptions : titres de la série et de l'estampe dans les cartouches en haut à droite
Éditeur : Uoya-Eikichi
Nishiki-e ; format ôban tate-e. 330 x 218 mm
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE DE-10, J. B. 1081
© Bibliothèque nationale de France
Une geisha, montée sur ses socques de bois (geta), déambule nuitamment à proximité du Yoshiwara, quartier des plaisirs d'Edo. Suivant sa servante qui, portant une lanterne, éclaire le chemin, elle rentre sans doute de l'un des deux restaurants dont les lumières chaleureuses brillent de chaque côté du pont Imado, situé à la jonction du fleuve Sumida et de l'étroit canal de Sanya, qui s'enfonce dans les terres. Mais, si l'on se fie à l'expression de sa mâchoire crispée, la geisha semble mécontente de sa soirée. La masse sombre qui se profile à l'arrière-plan figure la colline de Matsuchiyama. Les étoiles, qui scintillent dans le ciel, se reflètent dans l'eau du fleuve. Utilisant une riche gamme de noirs et de gris, l'imprimeur a obtenu un effet particulier de dégradé en essuyant partiellement l'encre avant l'impression, de façon à laisser apparaître, dans le ciel étoilé, les veines de la planche de bois. (J. B.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander