Chantier de bois près du canal Tatekawa à Honjo [Edo] (Honjô Tatekawa)
Les « Trente-six vues du mont Fuji » (Fugaku sanjû-rokkei), 37e vue
Hokusai Katsushika (1760-1849), vers 1829-1833.
Série de 46 planches, 36 estampes à cerne bleu et 10 planches supplémentaires à contour noir, 248 x 369 mm
Signatures (variables d'une planche à l'autre) : « Hokusai aratame litsu hitsu » / « zen Hokusai litsu hitsu» / « Hokusai litsu hitsu » / « zen saki no Hokusai litsu hitsu »
Inscriptions : titre de la série, suivi du titre de l'estampe dans un cartouche rectangulaire, dans la partie supérieure, tantôt à droite, tantôt à gauche
Éditeur : Eijudô (Nishimuraya Yohachi)
Cachet de censure : kiwame. Certaines épreuves ne portent ni le sceau de l'éditeur, ni celui du censeur
Nishiki-e. Format ôban yoko-e (horizontal), soit environ 250 x 380 mm avec les marges
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE DE-10
© Bibliothèque nationale de France
Dans cette estampe, Hokusai dépeint l'action de trois ouvriers sur leur chantier de bois de charpente. Leurs mouvements sont saisis avec une grande précision. Le bois occupe la quasi-totalité de la composition : bois de construction, palissades ou matériaux de construction pour l'embarcation sur le canal.
Les inscriptions portées sur les planches, dans la partie inférieure droite de l'estampe, indiquent : le nom de l'éditeur, le nom et l'adresse de la scierie, ainsi que la mention « Nouvelle édition, Trente-six Fuji achevés ». Ces indications nous permettent de déduire qu'il s'agit là de la première vue de la série complémentaire de l'œuvre.
Hokusai nous montre le mont Fuji, vu de l'arrière.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander