Pieuvre géante qui engloutit un pêcheur
La Manga de Hokusai (Denshin kaishu Hokusai manga)
« L'initiation à la transmission de l'essence des choses »
Hokusai Katsushika (1760-1849), 1812-1878.
Livre illustré de gravures sur bois imprimées en deux teintes, 15 volumes, 227 x 155 mm
Éditeurs : à Nagoya, Eirakuya Tôshirô ; à Edo, Kakumaruya Jinsuke, Hanabusaya Heikichi, Takegawa Tôbei
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE DD-666, vol. 15, fol. 15v°-16r°
© Bibliothèque nationale de France
Hokusai, abandonnant ici tout réalisme, représente, avec beaucoup de fantaisie, différents animaux dans des scènes plus ou moins insolites, tour à tour légendaires, mythiques, allégoriques, héroïques ou satiriques : ainsi cette pieuvre gigantesque agrippant un homme par ses tentacules.
Dans la partie supérieure de cette planche figure la « danse des shôjô », êtres fabuleux, friands de saké, au corps de singe et aux longs cheveux rouges. Il s'agit ici d'une partie dansée d'une célèbre pièce de théâtre nô où les shôjô, pris de boisson, dansent sur les flots.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander