Habitants des « contrées barbares »
La Manga de Hokusai (Denshin kaishu Hokusai manga)
« L'initiation à la transmission de l'essence des choses »
Hokusai Katsushika (1760-1849), 1812-1878.
Livre illustré de gravures sur bois imprimées en deux teintes, 15 volumes, 227 x 155 mm
Éditeurs : à Nagoya, Eirakuya Tôshirô ; à Edo, Kakumaruya Jinsuke, Hanabusaya Heikichi, Takegawa Tôbei
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE DD-649, vol. 4
© Bibliothèque nationale de France
La dimension fantastique est très présente dans la Manga et l'on y trouve un véritable condensé de l'imaginaire japonais de l'époque d'Edo. Dans la lignée des textes illustrés sur les « habitants de contrées barbares » (comme ceux de l'encyclopédie Wakan sansai zue ou "Recueil illustré de toutes les choses de l'univers sino japonais", du début du XVIIIe siècle), Hokusai représente un catalogue des hommes de pays imaginaires, aux corps souvent difformes. II met aussi en scène certains personnages de « pays barbares » dans des dessins pleins d'humour, avec ces monstres aux longs bras et aux longues jambes se soignant à l'aide de moxas. Ces monstres, (yôkai), constituent l'un des éléments familiers de la littérature fantastique illustrée des XVIIIe et XIXe siècles. (C. M.)
Page de gauche : cannibale des îles Andaman, homme aux jambes torses, homme à queue, homme ailé, homme à l'œil arrière, homme sans ventre, homme à trois corps, homme à pattes de cheval, homme aux longs bras.
Page de droite : homme à la poitrine percée, homme au cou extensible, homme à trois têtes, nains, homme à tête de chien et son épouse, homme aux longues jambes, homme aux longues oreilles, homme du Pays des buveurs de lait, homme unijambiste et manchot, homme au corps tatoué.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander