La déesse de la compassion Kannon (Avalokiteshvara, en sanskrit) debout sur le dos d'une carpe géante
La Manga de Hokusai (Denshin kaishu Hokusai manga)
« L'initiation à la transmission de l'essence des choses »
Hokusai Katsushika (1760-1849), 1812-1878.
Livre illustré de gravures sur bois imprimées en deux teintes, 15 volumes, 227 x 155 mm
Éditeurs : à Nagoya, Eirakuya Tôshirô ; à Edo, Kakumaruya Jinsuke, Hanabusaya Heikichi, Takegawa Tôbei
BnF, département des Estampes et de la Photographie, RESERVE DD-662, vol. 13, fol. 16v°-17r°
© Bibliothèque nationale de France
Les divinités du panthéon bouddhique occupent aussi une place de choix dans la Manga. Elles sont le plus souvent magnifiées sous le pinceau de l'artiste, comme cette remarquable déesse Kannon montée sur une carpe aux proportions inhabituelles, motif qui fascina les décorateurs à l'époque du japonisme à la fin du XIXe siècle et qui fut repris en France sur plusieurs objets d'art.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander